FAQ

FIED (Fédération Interuniversitaire de l'Enseignement à Distance)
Vous êtes ici :

FAQ

Si vous êtes étudiants et si vous désirez entreprendre des études universitaires à distance, consultez la FAQ ci-après :

Liste des questions :

  1. Vous souhaitez entreprendre des études supérieures mais vous n’avez pas le baccalauréat ou son équivalent :
  2. Vous n’avez pas le diplôme requis pour vous inscrire à la formation souhaitée, mais vous avez suivi ou validé une formation dans la même discipline et de niveau voisin :
  3. Vous avez déjà suivi et validé une partie d’une formation dans une université et souhaitez la terminer pour obtenir votre diplôme :
  4. Vous souhaitez valider les compétences que vous avez acquises lors de vos expériences personnelles en vue d’un diplôme :
  5. Vous avez commencé votre formation dans une université et vous voulez vous inscrire dans une autre université pour la terminer :
  6. Vous souhaitez vous inscrire à deux formations dans la même université :
  7. Vous souhaitez suivre deux formations dans deux universités différentes :
  8. Vous êtes ressortissant d’un pays étranger hors Union Européenne :
  9. Quelle est la valeur d'un DU ?
  10. Quelle est la différence entre un DU et une licence LMD ?
  11. Peut-on suivre deux cursus universitaires à la fois ?
  12. Quelle couverture sociale en enseignement à distance ?
  13. Qu’est-ce que le LMD ?
  14. Qu'entend-on par "ECTS" ?
  15. En quoi la réforme LMD a-t-elle changé l'offre de formation des universités ?
  16. Puis-je m'inscrire en Licence L3 grâce à mon BTS ?
  17. Un diplôme universitaire obtenu en formation à distance a-t-il la même valeur qu'un diplôme acquis sur les bancs de l'université ?
  18. Quelle différence y-a-t-il entre une formation LEA et une formation LLCE ?
  19. En quoi consiste la formation AES ?
  20. Quelles démarches dois-je faire pour venir étudier en France ?
  21. Quelles différences y-a-t-il entre un BTS et un DUT ?
  22. Peut-on suivre une formation à distance en auditeur libre ?
  23. Quelle différence y-a-t-il entre la FIED et le CNED ?
  24. Qu’est-ce que le processus de VAE ?
  25. Où puis-je connaître mes droits et les démarches à effectuer pour suivre une formation ?
  1. 1 - Vous souhaitez entreprendre des études supérieures mais vous n’avez pas le baccalauréat ou son équivalent :

    Vous pouvez vous inscrire au DAEU (Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires) sous certaines conditions (se renseigner auprès des Services d’Enseignement à Distance qui proposent le DAEU).

    Retour aux questions

  2. 2 - Vous n’avez pas le diplôme requis pour vous inscrire à la formation souhaitée, mais vous avez suivi ou validé une formation dans la même discipline et de niveau voisin :

    Vous pouvez demander, sur présentation du cursus suivi et de vos résultats, une autorisation d’inscription à la formation choisie auprès de l’université qui la propose.

    Retour aux questions

  3. 3 - Vous avez déjà suivi et validé une partie d’une formation dans une université et souhaitez la terminer pour obtenir votre diplôme :

    Choisissez de terminer cette formation à distance dans une université qui la dispense et demandez auprès de la commission pédagogique de cette université une dispense de modules déjà suivis.

    Retour aux questions

  4. 4 - Vous souhaitez valider les compétences que vous avez acquises lors de vos expériences personnelles en vue d’un diplôme :

    Vous pouvez demander une validation d’acquis de l’expérience (VAE). Pour obtenir les renseignements nécessaires à la constitution de votre dossier de demande de validation d’acquis de l’expérience, contactez le Service d’Enseignement à Distance qui propose la formation choisie ; il vous indiquera la procédure. Attention : surveillez les dates de dépôt de dossier !

    Retour aux questions

  5. 5 - Vous avez commencé votre formation dans une université et vous voulez vous inscrire dans une autre université pour la terminer :

    Vous devez demander à la première un transfert de votre dossier scolaire vers la seconde.

    Retour aux questions

  6. 6 - Vous souhaitez vous inscrire à deux formations dans la même université :

    C’est possible, sous réserve que vous remplissiez les conditions de diplôme requises, vous pouvez même combiner présentiel et à distance.

    Retour aux questions

  7. 7 - Vous souhaitez suivre deux formations dans deux universités différentes :

    Vous devez déposer une demande de dérogation auprès du second établissement. L’obtention d’une dérogation pour une double inscription en premier cycle est extrêmement rare. Attention, vous ne pouvez pas préparer la même formation dans deux établissements différents !

    Retour aux questions

  8. 8 - Vous êtes ressortissant d’un pays étranger hors Union Européenne :

    Pour être admis en 1er cycle d’une université française, un étudiant étranger doit être titulaire du diplôme de fin d’études secondaires et avoir une connaissance suffisante du français. Cette connaissance du français est vérifiée par un test. Le futur étudiant doit faire une demande de pré-inscription auprès de l’Ambassade de France de son pays d’origine entre novembre et janvier pour la rentrée de septembre suivante.
 Pour être admis en 2ème ou 3ème cycle, un étudiant étranger doit solliciter une autorisation d’inscription auprès de l’université de son choix, fournir un dossier présentant le cursus suivi avec les résultats antérieurs et être titulaire du DALF, du TEF ou du test de connaissance de la langue française.

    Retour aux questions

  9. 9 - Quelle est la valeur d'un DU ?

    C'est un diplôme qui n'a pas de valeur unique : sa valeur, son niveau, le niveau exigé à son entrée sont définis par l’université qui le met en place, car chacun de ces diplômes est créé de façon unique à l'initiative d'une université. Le D.U. n’est pas reconnu de façon nationale comme les autres diplômes de l’enseignement supérieur, mais il est souvent un atout en particulier dans le cadre de la formation continue.

    Retour aux questions

  10. 10 - Quelle est la différence entre un DU et une licence LMD ?

    Une licence est un diplôme national universitaire de niveau II (Bac + 3) (le niveau I correspondant à Bac + 5). Le DU est un diplôme d'Université, c'est à dire créé à l'initiative d'une Université avec des contenus spécifiques (souvent en fonction de la demande professionnelle de la région). Il ne correspond pas toujours à un bac + 2, 3 ou autre, car son niveau varie. Par conséquent, l'entrée en DU exige parfois un diplôme donné, parfois non. Notons que le DU s'adresse particulièrement à des gens en formation continue, car il apporte souvent des éléments de formation très concrets, recherchés par une population d’actifs qui souhaitent compléter leur formation.

    Retour aux questions

  11. 11 - Peut-on suivre deux cursus universitaires à la fois ?

    C’est possible, il suffit de faire son inscription dans les deux formations, voire les deux universités en question, le cas échéant. Si ces formations se déroulent dans deux universités différentes, vous devez faire une demande de transfert partiel de dossier vers la seconde université. Attention cependant, suivre deux cursus universitaires en parallèle représente énormément de travail et il est extrêmement difficile d’obtenir les deux diplômes en même temps. D’autre part, il se peut que les examens (forcément en présentiel) des deux formations tombent au même moment, auquel cas aucun arrangement ne sera possible : par exemple, si deux de vos épreuves se passent le même jour en janvier, vous ne pourrez en passer qu’une et devrez passer la seconde à la session de juin, sans possibilité de rattrapage en septembre...

    Retour aux questions

  12. 12 - Quelle couverture sociale en enseignement à distance ?

    Le statut d’étudiant (carte d’étudiant) n’ouvre pas automatiquement droit à la couverture sociale étudiante. Celle-ci est soumise à conditions. Voici les plus fréquentes : 
    - Il faut être âgé de moins de 28 ans au 1er septembre de l’année de l’inscription,
    - Les personnes salariées doivent effectuer moins de 60h/mois ou 120h/trimestre si leur activité salariée est continue et régulière tout au long de l'année universitaire (1er oct-30 sept), ou n'avoir qu'une activité salariée saisonnière ou interrompue en cours d'année universitaire.

    Si la personne remplit les conditions pour s’affilier au régime social étudiant, elle s’acquitte de son droit d’affiliation (189€) en même temps que ses droits d’inscription universitaires.
    Dans le cas contraire, elle devra s’affilier au régime général de sécurité sociale (si elle ne l’a pas déjà fait) en s’adressant à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie la plus proche de son domicile.

    Renseignez-vous auprès du Service d’Enseignement à Distance si vous avez d’autres questions.

    Retour aux questions

  13. 13 - Qu’est-ce que le LMD ?

    La réforme dite du "LMD" (Licence - Master - Doctorat) restructure l'ensemble des diplômes universitaires afin de rendre compatibles les cursus de l'enseignement supérieur en Europe et de favoriser la mobilité des étudiants. 40 pays européens ont décidé d'harmoniser leurs diplômes entre 2002 et 2010. 
Chaque niveau d'étude ou grade est atteint par l'acquisition de crédits européens ECTS (European Credit Transfer System, 30 crédits ECTS par semestre) et non plus par la validation d'années d'études. Le grade de Licence (bac+3) est validé par l'obtention de 180 crédits. Le grade de Master (bac+5) est validé par 120 crédits ECTS après la licence. Remplaçant la maîtrise et le troisième cycle (DEA et DESS), ce dernier peut se décliner selon deux orientations, l'une professionnelle, l'autre recherche, avec des possibilités de passerelle de l'une à l'autre. Le grade de doctorat (bac+8) est accessible après un Master.

     Ancien cursus DLM

     

     Nouveau cursus LMD

     

     

     DEUG

     Année 1

     

     Licence

     

    Année 1 (L1)

    Année 2

     Année 2 (L2)

    Licence

    1 an

     Année 3 (L3)

    Maîtrise

    1 an

    Master

     

    Année 1 (M1)

    DEA/DESS

    1 an

    Année 2 (M2)

    Doctoral

     

    Doctorat

     

    Retour aux questions

  14. 14 - Qu'entend-on par "ECTS" ?

    Désormais, on parle de crédits et non plus d'années pour identifier les niveaux. Les crédits représentent un volume d'heures, de cours, de travaux dirigés (TD), de travaux pratiques (TP), de travail personnel. Ils peuvent aussi valider un stage, une expérience associative, un séjour à l'étranger. La validation des acquis de l'étudiant (contrôle continu, examens...) dans une matière s'accompagne de l'attribution de crédits (30 crédits par semestre). Ces crédits constituent une reconnaissance internationale, ils sont :

    - transférables en France et en Europe ;

    - capitalisables, donc définitivement acquis, quelle que soit la durée du parcours.

    Retour aux questions

  15. 15 - En quoi la réforme LMD a-t-elle changé l'offre de formation des universités ?

    La mise en place du LMD, en enseignement à distance comme en enseignement traditionnel est progressive. Les universités sont en train d'adapter leur offre de formation à distance au système LMD. En ce qui concerne les universités qui ne proposaient dans une discipline donnée qu'un DEUG, sans possibilité de poursuivre en licence dans le même établissement, le problème se pose : certaines d'entre elles ont mis en place la troisième année à distance, de façon à pouvoir proposer la licence, d'autres peuvent fonctionner en partenariat avec d'autres universités dont l'offre est complémentaire.

    Retour aux questions

  16. 16 - Puis-je m'inscrire en Licence L3 grâce à mon BTS ?

    Lorsque vous avez un BTS et que vous souhaitez vous inscrire en licence, vous devez faire à l'université choisie une demande d’équivalence, afin de valider en langage universitaire vos acquis non universitaires. a commission qui se réunit à l'université pour procéder à cette validation ne peut valider que des acquis qui entrent dans le cadre de la formation de licence que vous souhaitez suivre ; son but est :

    - de vous éviter de suivre des enseignements et passer des modules que vous maîtrisez déjà grâce à votre BTS

    - de détecter quels sont les points que vous n'avez pas vu en BTS et que l'on voit lors des deux premières années de Licence, pour que vous vous inscriviez dans les modules qui vous font défaut et n'ayez pas des lacunes qui seraient préjudiciables à votre parcours universitaire.

    Ainsi, plus votre BTS a de points communs avec les deux premières années de la licence convoitée, plus vous avez de chances d'obtenir de la commission une validation conséquente et d'entrer soit en 2ème année de Licence, soit parfois directement en 3ème année.

    Retour aux questions

  17. 17 - Un diplôme universitaire obtenu en formation à distance a-t-il la même valeur qu'un diplôme acquis sur les bancs de l'université ?

    Une fois inscrit en enseignement à distance à l’université, vous recevez régulièrement au cours de l'année des cours de votre université d’inscription, préparés par des enseignants universitaires (selon, bien sur, le même programme que pour le présentiel). Vous devrez vous déplacer dans cette université pour y passer vos examens. C’est cette université enfin qui vous délivrera votre diplôme en fin de parcours. Ainsi, la qualité des cours que vous suivez à distance est la même que celle de ceux auxquels assistent les étudiants en présentiel ; seul le mode de suivi (distance/présentiel) diffère. Vous suivrez simplement une formation que l'université concernée a choisi de proposer également à distance pour les étudiants qui ne peuvent ou ne souhaitent pas se rendre sur place.

    Retour aux questions

  18. 18 - Quelle différence y-a-t-il entre une formation LEA et une formation LLCE ?

     Licence LEA : Son objectif est de vous former au monde des affaires ou à la traduction spécialisée. Son point fort concerne les deux langues que vous devrez apprendre à maîtriser parfaitement. Contrairement à la licence LLCE, vous étudierez peu la littérature et la civilisation. L'oral sera davantage développé. Les débouchés sont très différents d'une université à l'autre : commerce international, tourisme, traduction juridique…

    Licence LLCE : L'étude de la littérature et de la civilisation compte davantage que l'apprentissage de la langue pure. Vous aurez une connaissance approfondie de la réalité sociale, économique, politique et culturelle d'un pays. Le débouché majeur reste l'enseignement. Ne vous risquez pas dans cette Licence si votre niveau en français est insuffisant.

    Retour aux questions

  19. 19 - En quoi consiste la formation AES ?

    La Licence AES est une formation pluridisciplinaire : droit, économie, histoire. A mi chemin du droit et des sciences économiques, AES intéresse tous ceux qui ne veulent pas se spécialiser d'emblée dans une seule discipline. Il ne faut cependant pas oublier que le taux d'échec est important dans cette filière. 
Au programme : le droit privé, droit public, l'économie et les sciences humaines et sociales ; le poids des maths est assez important mais reste variable d'une fac à l'autre. Elle permet à terme de préparer aux concours de la fonction publique, mais aussi ouvre sur les professions liées à l'entreprise comme les Ressources humaines, les banques, la comptabilité-fiscalité ...

    Retour aux questions

  20. 20 - Quelles démarches dois-je faire pour venir étudier en France ?

    Pour venir étudier en France il faut suivre une procédure spécifique que vous pouvez consulter sur les sites suivants :

    Retour aux questions

  21. 21 - Quelles différences y-a-t-il entre un BTS et un DUT ?

    Le BTS se prépare dans un lycée, alors que le DUT se prépare dans un IUT (filière universitaire). En BTS, on ne possède pas le statut « étudiant ». En DUT, il y a coexistence de partiels dans l'année, et du contrôle continu, tandis que le BTS prépare à un examen final en deuxième année. Les points communs sont :

    - Diplômes préparés en 2 ans

    - Enseignement essentiellement basé sur la pratique

    - Contrôle continu

    - Diplômes préparant directement à la vie active.

    Retour aux questions

  22. 22 - Peut-on suivre une formation à distance en auditeur libre ?

    Un auditeur libre est une personne qui s'est inscrite à l'université en tant que telle, c'est à dire qu'elle pourra suivre tous les cours auxquels elle s’est inscrite (et pour lesquels elle acquitte une inscription), mais elle n'a aucun droit de passer des examens. C'est un moyen par exemple pour des personnes ne possédant pas les diplômes requis pour la licence d'en suivre les cours et donc de bénéficier de ce savoir.
 Un étudiant à distance peut très bien s'inscrire en tant qu'auditeur libre. L'étudiant à distance est un étudiant comme un autre, qui suit les cours (à distance), rend des devoirs qu'on lui corrige, et passe les examens. La seule différence est le suivi distant (depuis chez lui) des cours et non en présentiel (en salle de cours).

    Retour aux questions

  23. 23 - Quelle différence y-a-t-il entre la FIED et le CNED ?

    Tous les deux sont des organismes publics de formation à distance. Le CNED (Centre National d'Enseignement à Distance) est spécialisé dans les formations allant jusqu'au secondaire, et les préparations aux concours. Il propose également des formations universitaires à distance, mais elles sont peu nombreuses, et impliquent une démarche d’inscription double (une inscription au CNED pour les cours, et une à l'université pour les examens).La FIED (Fédération Interuniversitaire de l'Enseignement à Distance) est une association d'universités françaises ayant une offre de formation à distance à proposer. Cette association regroupe un certain nombre d’universités, et se consacre à diverses tâches telles que la promotion de cette offre de formation, l'information et l'orientation des étudiants, le soutien de projets de formation à distance communs etc. Lorsque vous suivez une formation « de la FIED », vous suivez en fait une formation d'une université membre de la FIED : après la phase d'information et d'orientation, la FIED vous invite à prendre contact avec le service d'enseignement à distance de l'université ou des universités qui peuvent vous fournir la formation que vous avez choisie, et vous donne pour cela l'information nécessaire. Votre inscription ensuite, ainsi que tout le suivi de vos études seront faits dans cette université, dans laquelle vous vous déplacerez pour passer les examens (une à deux fois par an - valable pour des cours suivis à la FIED ou au CNED).

    Retour aux questions

  24. 24 - Qu’est-ce que le processus de VAE ?

    VAE signifie « Validation des Acquis de l’Expérience. Vous trouverez tous les renseignements nécessaires pour entreprendre une démarche de VAE sur ce site

    Retour aux questions

  25. 25 - Où puis-je connaître mes droits et les démarches à effectuer pour suivre une formation ?

    Consultez le site :

    Retour aux questions