Rapport de l'IGAENR sur les universités numériques thématiques

Rapport de l'Inspection Générale de l’Administration de l’Education Nationale et de la Recherche sur les universités numériques thématiques.

http://cache.media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/2016/59/4/2016-032_Universites_numeriques_thematiques_603594.pdf

Introduction
1. Le modèle historique des UNT a été fortement remis en cause ces dernières années
1.1. Le numérique dans l’enseignement supérieur, de ses débuts dans les années 90 au lancement de Supnumérique
1.2. Le modèle historique des UNT reposait ainsi sur trois postulats
1.3. Or ces trois postulats se sont trouvés fortement remis en cause dans les trois dernières années
1.3.1. La stratégie top down est concurrencée par la montée d’autres acteurs, dont principalement les COMUE et leurs établissements
1.3.2. La montée fulgurante des MOOCs a éclipsé la production d’autres ressources
1.3.3. Enfin les UNT ont dû faire face à un certain nombre de critiques récurrentes
2. Cette contestation doit cependant être relativisée et ne fait pas pour autant disparaitre la pertinence du modèle initial
2.1. Les MOOCs ont suscité beaucoup de désillusions et s’intègrent maintenant dans la globalité des ressources numériques
2.1.1. Les MOOCs sont mal adaptés à la formation de jeunes étudiants
2.1.2. Les MOOCS ne représenteraient pas une innovation technique ou pédagogique
2.1.3. Des modèles économiques diversifiés mais dont l’applicabilité en France est peu transposable
2.1.4. Les critiques sur la plateforme FUN MOOC
2.1.5. Comment expliquer alors le succès des MOOCs ?
2.1.6. La deuxième vie des MOOCs
2.1.7. Le cas particulier des SPOC
2.2. La pertinence d’une stratégie nationale demeure inchangée notamment en raison du caractère complexe et évolutif des nouvelles technologies numériques et pédagogiques
2.2.1. Les nouvelles technologies numériques et pédagogiques sont très diverses, évolutives et justifient une approche nationale
2.2.2. Les études internationales montrent ainsi la complexité des défis à relever
2.2.3. Ces défis doivent donc être envisagés dans le cadre d’une stratégie nationale
2.3. Le bilan des UNT présente de nombreux points positifs malgré les critiques évoquées
2.3.1. Un bilan qui est loin d’être négligeable
2.3.2. Des atouts reconnus
2.4. Les établissements expriment donc une attente globalement favorable aux UNT
2.4.1. Les résultats globaux du questionnaire adressé par la mission
2.4.2. Les recommandations du Conseil économique, social et environnemental (CESE)
3. La pleine efficacité des UNT suppose trois évolutions : en premier lieu la clarification du positionnement des acteurs du numérique
3.1. Jusqu’à présent un manque de clarté sur les missions fixées aux UNT et sur leur mise en valeur
3.2. Une articulation plus claire des objectifs et des institutions au plan national
3.2.1. Le principe : Des UNT au service d’objectifs nationaux et de stratégies territoriales
3.2.2. Cinq axes d’action au plan national
3.2.3. L’évolution de FUN MOOC et de Supnumérique
3.2.4. L’évolution des structures ministérielles
3.2.5. Le rôle de l’État
4. Deuxième condition : un soutien affirmé aux processus de transformation de la pédagogie sans lequel l’apport des UNT restera largement limité
4.1. Dans les établissements
4.1.1. Les enjeux : un passage progressif à une logique d’apprentissage flexible et adapté
4.1.2. Les obstacles à surmonter
4.1.3. Les exemples de solutions mises en oeuvre dans les établissements
4.2. Dans la politique ministérielle
4.2.1. Le dialogue contractuel
4.2.2. Les appels à manifestation d’intérêt de la DGESIP
4.2.3. Les appels à projets publics
4.2.4. La participation de la France au débat international sur la rénovation pédagogique
5. Troisième condition : les UNT doivent se réformer en profondeur
5.1. Une première réponse avec la prise en compte grandissante des attentes dans les plans d’action des UNT
5.2. Des évolutions plus profondes sont donc indispensables
5.2.1. La montée en puissance des COMUE impose un renforcement de l’InterUNT davantage qu’une fusion entre UNT
5.2.2. Le rôle de l’InterUNT
5.2.3. La gouvernance de l’InterUNT
5.2.4. Le fonctionnement
5.2.5. La mise en place de groupes de travail
5.3. Des UNT au service des établissements
5.3.1. Un changement de modèle
5.3.2. La question des statuts
5.3.3. Le traitement des appels à projet
5.3.4. La formation continue
5.3.5. L’évaluation des productions des UNT
5.4. Y a-t-il un modèle économique pour les UNT ?
5.4.1. Une grande inégalité de ressources entre UNT
5.4.2. Trois scénarios envisageables
5.4.3. Évaluation des besoins