MASTER 1 EDUCATION FORMATION - Spécialité : Expertise sociologique et économique en éducation (analyse, enquêtes, évaluation)

Présentation
Type de diplôme
Discipline principale
Présentation

Ce master s’adresse à des étudiants voulant se spécialiser dans la recherche en éducation mais forge aussi des compétences pour des métiers de chargés de mission ou de projets au sein des collectivités territoriales, de la formation des adultes, d’enquêteurs dans des organismes privés ou publics (comme l’INSEE ou l’INJEP), sans exclure les métiers de l’enseignement. En effet, l’organisation du cursus permet une formation solide en sociologie comparée des systèmes éducatifs, en analyse des politiques publiques d’éducation, en économie de l’éducation et méthodologie statistique, et propose des outils d’analyse permettant l’inscription dans des métiers de l’enseignement et de la formation, la recherche dans des collectivités territoriales et corps consulaires. Dans le contexte d’une territorialisation de plus en plus forte de l’action éducative, manifeste par exemple avec la mise en place des PEDT (Projets Educatifs Territoriaux) et la multiplication des dispositifs de lutte contre les difficultés scolaires (PRE, dispositif plus de maîtres que de classes, etc.) l’enjeu est de proposer des professionnels qui soit à même de proposer une expertise tournée vers le conseil et l’action, qui fait encore défaut. La plupart des mairies sont désormais « équipées » de services relatifs à l’éducation (accompagnement scolaire, périscolaire, petite enfance, centres de formation pour adultes) qui pourraient profiter d’une offre de spécialistes des questions éducatives pour coordonner les actions, formuler des conseils, concevoir des dispositifs (par exemple de soutien à la scolarité) reposant sur la possibilité de réaliser des évaluations à la fois pour construire un « diagnostic » et pour impulser un dispositif d’amélioration d’une politique. En effet, ces services existent déjà, mais ils sont parfois assurés par des professionnels de l’action sociale ou de l’animation qui se voient confier un « secteur » d’éducation, mais qui ne possèdent pas nécessairement un bagage scientifique substantiel sur ces questions ou alors des bénévoles (exemple de l’aide aux devoirs qui peut être très développée dans une commune, mais peu évaluée). Contrairement au parcours de master PESE, la priorité n’est pas ici mise sur le « pilotage » et l’outillage des personnels de l’éducation nationale, mais au conseil et à la construction de politiques locales de lutte contre les inégalités à travers des dispositifs bien précis : périscolaire, accompagnement scolaire, intervention contre des difficultés scolaires, aides aux devoirs, etc. La formation de nos étudiants est ouverte à des missions de collaboration avec l’Éducation Nationale sur ses dispositifs spécifiques, mais elle se veut plus large.

Notre formation propose, outre des outils permettant l’évaluation quantitative des politiques publiques, une formation à l’observation et à l’observation participante, à l’entretien, c’est-à-dire autant de compétences permettant de faire un lien entre le contenu d’une politique construit par les acteurs, ses effets observables quantitativement et les contraintes organisationnelles (qui peuvent être déterminantes, comme on le voit avec la « réforme des rythmes »). Il s’agit d’apporter et de proposer un niveau d’expertise entre des « acteurs de terrain » et des grandes orientations nationales qui sont relativement larges.
Ce parcours permet de même de préparer les étudiants à présenter les concours de la fonction publique.

Etablissement de rattachement
Objectifs

L’objectif essentiel du Master « Expertise sociologique et économique en éducation » est de former des chercheurs et des spécialistes des systèmes éducatifs. Elle a pour objectif une formation de haut niveau sur le plan méthodologique et épistémologique : méthodes quantitatives et qualitatives de recherche, analyse des données, utilisation de logiciels de traitement des données afin de permettre l’évaluation de l’efficacité des politiques et programmes d’intervention en éducation. Bien que le diplôme soit fortement orienté vers une approche quantitative en lien avec la tradition de recherche jusqu’alors développée à l’IREDU, il apparaît important de proposer une formation aux méthodes qualitatives de recueil et d’analyse des données dans l’optique d’une formation complète assurant une complémentarité des méthodes dans l’approche scientifique. Le parcours proposé vise la production de connaissances sur la structuration des systèmes éducatifs tant au niveau international, national que local (effet établissement, effet classe, climat scolaire, lien école/quartier), leur évaluation, mais aussi la capacité à proposer des solutions, qui peuvent s’appuyer à la fois sur des analyses et des enquêtes menées auprès des publics concernés. Il vise aussi à approfondir la connaissance des fondamentaux en sciences de l’éducation et des publics difficiles ou en difficulté et à mettre ces connaissances au service de l’action.

Programme de la formation

Contenu de la formation

Chaque année de formation s’articule sur 5 unités d’enseignements (UE) créditées chacune d’ECTS.

Contrôle des connaissances

Calendrier des examens :

- 1ère session : 17 au 21 mai 2021

- 2ème session : 6 au 10 septembre 2021

Les règles applicables aux études LMD sont précisées dans le Référentiel commun des études mis en ligne sur le site internet de l’Université
http://www.u-bourgogne-formation.fr/IMG/pdf/referentiel_etudes_lmd.pdf

Règles de validation et de capitalisation :

Principes généraux :

  • COMPENSATION : Une compensation s’effectue au niveau de chaque UE. La note de l’UE est calculée à partir de la moyenne des notes des unités d’enseignements affectées des coefficients. L’année est validée si la moyenne générale des notes des UE pondérées par les coefficients est supérieure ou égale à 10 sur 20.
  • CAPITALISATION : Chaque unité d’enseignement est affectée d’une valeur en crédits européens (ECTS). Une UE est validée et capitalisable, c’est-à-dire définitivement acquise lorsque l’étudiant a obtenu une moyenne pondérée supérieure ou égale à 10 sur 20 par compensation entre chaque matière de l’UE. Chaque UE validée permet à l’étudiant d’acquérir les crédits européens correspondants. Si les éléments (matières) constitutifs des UE non validées ont une valeur en crédits européen, ils sont également capitalisables lorsque les notes obtenues à ces éléments sont supérieures ou égales à 10 sur 20.

Stages

Le rapport de recherche de Master 1ère année (16MSE499)

En Master 1ère année, doit être élaboré un Travail Exploratoire de Recherche (TER) sous la direction d’un enseignant.
Il pourra être finalisé en master 2nde année (mémoire avec soutenance).
Voir ci-dessous :
TER de Master 1
Quelques réponses à des questions que vous vous posez ou vous poserez certainement.
Sans directeur de recherche, vous ne pourrez présenter un projet de recherche. Les enseignants du département de Sciences de l’Éducation examinent les propositions reçues et se répartissent les projets de recherche en fonction de leurs champs de compétence. Le nom de votre directeur de recherche est communiqué au plus tard mi-novembre.
Certains projets peuvent ne pas être acceptés car hors des champs de compétence des enseignants : vous devrez alors proposer un autre projet.
Le sujet est déposé pour une année universitaire. Pour le prolonger d’un an, vous devez procéder à un nouveau dépôt, après accord de votre directeur de recherche.

Stage

RÉGIME « SALARIES ET ASSIMILES »
Selon les dispositions réglementaires en vigueur.
Dispense de stage pour les étudiants pouvant justifier d’une activité professionnelle suffisante dans une institution éducative.
La formation étant modulaire, chaque étape (M1/M2) peut se dérouler en 2 années, en particulier pour les salariés en formation professionnelle. Des dispenses partielles de stage pourront être accordées selon les situations particulières.

Durée
12
Langue d’enseignement 
Niveau d'étude visé
Conditions d'accès
■ De plein droit :
Licence de Sciences de l’Éducation

■ Sur dossier :
Licence de sociologie, licence d’économie
La commission examinera : la maîtrise de la langue française avérée par les notes aux matières à rédaction et, le cas échéant, pour les étudiants étrangers ne possédant pas de diplôme français, par la production d’une attestation de français niveau C 1 (épreuves obligatoires du test de connaissance du français (TCF, DELF ou DALF) tout public). Elle considérera également la qualité du dossier universitaire : régularité ou progression des résultats, mention. Et enfin l’adéquation de la formation demandée au projet professionnel du candidat ainsi que les différents stages en milieu professionnel effectués.
La procédure de sélection implique de respecter les dates de constitution des dossiers.
Ceux-ci sont constitués d’un CV, d’une lettre de motivation, des relevés de notes de chaque année universitaire et des justificatifs de niveau de langue.

■ Par validation d’acquis ou équivalence de diplôme :
S’adresser à la scolarité organisatrice de la formation

IMPORTANT : La capacité d’accueil est fixée à 45 étudiants à distance.
Public cible
L'Enseignement A Distance (EAD) s'adresse aux personnes ne pouvant avoir recours à la formation en présentiel :
- Étudiant salarié (au moins 8 ou 10h/semaine)
- Demandeur d'emploi
- Salarié ou agent de la fonction publique
- Chargé de famille
- Sportif de haut niveau
- Personne en situation de handicap
- Personne résidant à l'étranger
- Personne incarcérée...
A l’inscription, il est demandé de produire les pièces justifiant des motifs d'empêchement dans le suivi de la même formation organisée en présentiel. Sous conditions, les actifs peuvent bénéficier de prises en charge et relever de la formation continue.
Insertion professionnelle
Les débouchés potentiels des étudiants titulaires du Master ne sont pas uniquement dans la poursuite en thèse et l’accès à l’enseignement supérieur et la recherche publique.
Le Master propose une formation théorique mais aussi pratique aux métiers de la recherche afin de faciliter l’insertion professionnelle des étudiants ne désirant pas réaliser un doctorat. Ainsi les étudiants effectuent un stage professionnel de 4 semaines en Master 1, et réalisent un mémoire de recherche à même de leur faire acquérir les gestes professionnels qui leur permettront de s’insérer dans divers milieux professionnels. Ces débouchés peuvent prendre la forme de postes de chargés d’études ou chefs de projets dans les services (centraux mais aussi académiques) spécialisés dans l’évaluation et les services des ministères de l’Éducation, mais aussi dans les autres ministères qui ont en charge des activités de formation, d’insertion ainsi que dans les collectivités territoriales.
Par ailleurs, un grand nombre d’étudiants en formation initiale, en raison de la masterisation des métiers de l’enseignement, viseront l’obtention d’un Master pour pouvoir présenter les concours principalement de Professeur des Ecoles et de Conseiller Principal d’Éducation. Le Master Expertise sociologique et économique en éducation (analyse, enquêtes, évaluation) propose des contenus à même de les préparer à ces concours et aux métiers y afférant en termes de connaissance des systèmes éducatifs.
Lieu(x) d’enseignement
Coordonnées de la formation

Composante

Dijon : Université de Bourgogne

https://ead.u-bourgogne.fr/

Contact(s) administratif(s)

Scolarité INSPE EAD

Scolarité

Email : scoleduc.ead@inspe.u-bourgogne.fr

Téléphone 1 : 03.80.39.50.64

autres droits de scolarité
Contribution de vie étudiante et de campus (CVEC) : 92 €

Inscription administrative à l'Université(en vue de l'obtention d'un diplôme) :

243 € si vous avez une couverture sociale.

Inscription pédagogique à l'EAD 2020-2021:

Par enseignement 32 € (téléchargement) ou 48 € (téléchargement et polycopiés) + 48 € de frais postaux pour les résidents Europe (sauf exceptions) et 66 € dans les autres pays.
Pour le Master 1ère année : le coût de l'enseignement 16MSE499 TER est de 64 €

Les prix incluent :

la fourniture de supports pédagogiques par téléchargement ou polycopiés adressés par voie postale ;
un accès annuel à la plateforme pédagogique ;
un accès aux annales de l'année précédente (papier) ou de plusieurs années (en CD-Rom) ;
la correction de devoirs obligatoires et un tutorat éventuel.
Ouverture d’un centre d’examens à l’étranger : 60 € par session.
Date de début d'inscription
Date de fin d'inscription
Date de début de la formation
Contrôle des connaissances