Master Sciences du langage Parcours Analyse des discours médiatiques, institutionnels et politiques (DIMIP)

Présentation
Type de diplôme
Spécialité 
Sociolinguistique et politiques linguistiques-éducatives
Discipline principale
Présentation

Le Master première année (M1) Analyse des discours médiatiques, institutionnels et politiques (DIMIP) propose un tronc commun aux trois masters du département de sciences du langage, visant à approfondir les fondamentaux en sciences du langage et permettant aux étudiants d’avoir une approche des enseignements de chacune des spécialités facilitant les éventuelles réorientations.

Les enseignements spécifiques qui composent cette formation abordent les principales approches méthodologiques de l’analyse des discours et des interactions, en lien avec les contextes médiatiques, institutionnels et politiques : outils linguistiques et discursifs, méthodes d’enquête et de constitution de corpus, typologie des interactions et structuration des textes médiatiques, dispositifs énonciatifs, maîtrise des outils informatiques disponibles pour le traitement des corpus oraux et écrits.

Elle repose sur une démarche d’analyse du discours et des interactions en contexte médiatique, numérique, interculturel.

La formation fait appel à des professionnels travaillant dans le domaine du journalisme et de la communication numérique, notamment grâce à ses liens privilégiés avec l’École Supérieure de Journalisme Pro Montpellier (accords en cours de négociation). Ces interventions ponctuelles apporteront à la formation théorique des étudiants des témoignages et une dimension pratique concernant des applications de l’expertise en communication médiatique autres que celles de la recherche et de l’enseignement supérieur.

La formation en M1 comprend également une expérience en milieu professionnel notamment sous la forme d’un stage court qui sera encadré et évalué au regard des objectifs de la formation.

Le Master deuxième année (M2) Analyse des discours médiatiques, institutionnels et politiques prépare les étudiants à la recherche dans tous les domaines de l’analyse du discours et des interactions.

Il repose sur une démarche d’analyse du discours et des interactions en contexte médiatique, numérique, interculturel.

La structure et les contenus de ce M2 ont été conçus de manière à fournir aux étudiants une culture disciplinaire solide et étendue, et à les préparer efficacement à la recherche, notamment en leur proposant des parcours en lien étroit avec l’orientation de la recherche propre aux deux équipes du département de sciences du langage. À ce titre, les étudiants de M2 (en présentiel) ont l’obligation d’assister à six séminaires de recherche, choisis dans la liste des séminaires proposés par les deux laboratoires de recherche sur lesquels s’adosse le master (Dipralang et Praxiling).  Tous les étudiants du master doivent s’initier à la recherche avec, notamment, la rédaction d’un mémoire qui fera l’objet d’une soutenance.

Etablissement de rattachement
Objectifs

- Développer des compétences pour exploiter les informations quantitatives et qualitatives obtenues par l’utilisation des outils de traitement automatique des corpus ; capacité à construire, à partir de ces données, des questions de recherche sur le discours, notamment médiatique,

- Acquérir des connaissances en phonétique, et plus particulièrement dans l’analyse de la voix, et de connaissances dans l’analyse de la mimo-gestualité pour l’analyse des corpus radiophoniques et télévisuels,

- Maîtriser des outils linguistiques permettant de décrire le fonctionnement dialogique de tout discours et plus particulièrement celui des discours médiatiques,

- Approfondir l’analyse des discours institutionnels et politiques à travers la notion de scénographie,

- Acquérir les outils de la sémantique interactionnelle pour décrire les corpus d’interaction dans des environnements technologiques (vidéocommunication, dispositifs technologiques divers),

- Acquérir les outils de la pragmatique dans le cadre de l’analyse des contextes de production et dans la comparaison interculturelle,

- Acquérir une formation théorique et méthodologique suffisante pour entreprendre une recherche doctorale dans les domaines de l’analyse du discours et des interactions.

Durée
24
Langue d’enseignement 
Niveau d'étude visé
Conditions d'accès
En M1 :

Cette formation est ouverte à la candidature des étudiants titulaires des diplômes sanctionnant les études du premier cycle.

L'admission en M1 dépend des capacités d'accueil fixées par l'université et est subordonnée à l'examen du dossier du candidat par le jury de sélection de la formation.

Tout étudiant souhaitant candidater en M1, y compris ceux ajournés à la première année de Master, doit déposer son dossier de candidature sur le portail eCandidat de l'université.

Critères d'évaluation des dossiers de candidature :

Adéquation du profil du candidat avec les pré-requis de la formation
Prise en compte du parcours académique, des notes de Licence, CPGE, Master 1 (redoublants), du classement et des mentions obtenues
Formation : Notes des matières de référence pour le master visé, moyennes des années précédentes, diplôme ou équivalence, niveau de langue française
Expérience : Compétences ou expériences spécifiques en lien avec le master, stages, travaux universitaires antérieurs
Qualité du dossier : Adéquation projet/Master, qualité de l'expression, structuration des idées, capacité de synthèse, motivations pour le Master, ambition, perspectives, projets.

En M2 :

- Cette formation est ouverte de plein droit aux étudiants de l'université Paul-Valéry Montpellier 3 titulaires du M1 parcours Analyse des discours médiatiques, institutionnels et politique depuis l’année universitaire 2017/2018.

- Tous les autres étudiants souhaitant intégrer ce parcours du M2 doivent candidater sur le portail eCandidat de l'université.

Les étudiants internationaux doivent se renseigner sur la procédure spécifique développée sur le site de l’université : International> Études à Montpellier en LMD
Reprise d'études

Vous êtes salarié (du public ou du privé), demandeur d’emploi, travailleur non salarié, profession libérale etc. et vous souhaitez vous inscrire à l’université dans le cadre d’un dispositif de formation continue, contactez le SUFCO : itic.fc@univ-montp3.fr

L’expérience professionnelle : une autre voie d’accès à un diplôme ou une autre voie pour valider un diplôme :

La Validation des Acquis Professionnels (VAP) : itic.fc @ univ-montp3.fr
La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) : vae @ univ-montp3.fr
Public cible
Licences conseillées pour l'accès au M1 :

- Licence Sciences du langage
- Licence Lettres
- Licence LLCER
- Licence LEA
Pré-requis nécessaires
- Pour les candidats non francophones, le niveau de français C1 est requis.
Poursuite d'études
Poursuite d'études possible à l'université Paul-Valéry après le M1 :

- M2 Analyse des discours médiatiques, institutionnels et politiques

- M2 Sociolinguistiques et politiques linguistiques et éducatives (sur candidature)

- M2 Français langue étrangère (FLE) (sur candidature)

- M2 Humanités numériques (sur candidature)

Poursuite d’études sur le plan national :

Retrouvez l'intégralité des diplômes nationaux de Master proposés par les établissements d'enseignement supérieur en France :
https://www.trouvermonmaster.gouv.fr/

Après le M2 :

L’obtention du Master permet l’inscription en thèse de doctorat Sciences du langage (selon dispositions de l'École Doctorale d'accueil).
Insertion professionnelle
Après le M1 :

- Les métiers liés à la culture,
- Les métiers du journalisme, de l'information et de la communication (attachés de presse, agent de communication aux médias, chargé de relations publiques etc).

Après le M2 :

- Les métiers de la recherche et de l'enseignement supérieur,
- Les métiers liés à la culture,
- Les métiers du journalisme, de l'information et de la communication (attachés de presse, agent de communication aux médias, chargé de relations publiques etc).
Lieu(x) d’enseignement
Coordonnées de la formation
Droits de scolarité 
€-0.01
autres droits de scolarité
120€ (hors frais d'inscription administrative)
Date de début d'inscription
Date de fin d'inscription
Date de début de la formation
Contrôle des connaissances
+d’infos
Informations supplémentaires
Début des candidatures : avril

Début des inscriptions : juillet

Début de la formation : octobre
ECTS
120
Mots clefs
médiation numérique, formation numérique, ingénierie pédagogique, communication numérique, gestion des connaissances