Print Friendly and PDF

    Présentation
    Type de diplôme
    Discipline principale
    Présentation

    Le master Études sur le genre proposé par l’Université d’Angers est co-accrédité avec les Universités de Bretagne Occidentale, du Maine, de Nantes et de Rennes 2. Entièrement proposé en enseignement à distance, il se compose de deux parcours après un tronc commun en M1 :

    • le parcours Corps et biopolitique s’adresse surtout aux étudiant-e-s qui souhaitent poursuivre des recherches doctorales ;
    • le parcours Discriminations est destiné aux étudiant-e-s visant une insertion professionnelle immédiate hors parcours doctoral.

    Le master fait intervenir 80 enseignant-e-s chercheur-e-s des universités de l’Ouest spécialistes des études de genre. Pluridisciplinaire, il accueille des étudiant-e-s aux profils variés, en formation initiale ou en formation continue.

    Deux journées de rentrée, prévues en septembre 2021, se tiendront obligatoirement en présentiel (dans une des universités partenaires).

    Dans le parcours Discriminations, deux regroupements en présentiel de 4 jours obligatoires sont prévus, l’un au premier semestre, l’autre au second.

    Etablissement de rattachement
    Objectifs

    Le Master 1 Études sur le genre est commun aux parcours Corps et biopolitique et Discriminations. Il vise à transmettre aux étudiant-e-s un socle de connaissances théoriques pluridisciplinaires ainsi que des outils de réflexion méthodologiques propres aux sciences humaines et sociales et aux études sur le genre. La formation comporte 350 heures de cours réalisées en enseignement à distance (cours scénarisés, vidéos et cours audio, classes virtuelles...), dont une partie en langue anglaise. Le master 1 donne lieu à la rédaction d’un mémoire de recherche et d’un rapport d’un stage. Il nécessite donc un engagement important (une douzaine d’heures de cours par semaine ainsi que le temps consacré à la recherche et à la rédaction du mémoire) et n’est pas compatible avec une autre activité à temps plein.

    Le parcours Corps et biopolitique s’adresse surtout aux étudiant-e-s qui se destinent aux métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche. Il propose également un socle de connaissances théoriques pluridisciplinaires ainsi que des outils de réflexion méthodologiques utiles aux étudiant-e-s souhaitant accéder au professorat des écoles, des collèges et des lycées ainsi qu’aux professionnel-le-s des études de genre et des métiers associés. La formation comporte 268 heures de cours réalisées en enseignement à distance (cours scénarisés, vidéos et cours audio, classes virtuelles...), dont une partie en langue anglaise. Le master 2 parcours Corps et biopolitique donne lieu à la rédaction d’un mémoire de recherche.

    Le parcours Discriminations est destiné aux étudiant-e-s visant une insertion professionnelle immédiate, car il permet d’acquérir des connaissances théoriques sur le genre ainsi que des compétences spécifiques menant aux métiers incluant le développement d’actions ou de politiques liées à l’égalité femmes/hommes et à la lutte contre les discriminations touchant les femmes et les personnes LGBTQI. La formation comporte 220 heures de cours réalisées en enseignement à distance (cours scénarisés, vidéos et cours audio, classes virtuelles...), dont une partie en langue anglaise. Deux regroupements obligatoires de 4 jours sont aussi prévus en novembre 2021 et février 2022. Dans ce parcours, un stage (de 3 mois minimum, soit 450h) obligatoire permet la mise en pratique des compétences acquises pendant la formation et donne lieu à la rédaction d’un rapport de stage et d’un mémoire professionnel.

    Dimension internationale

    Ce master propose aux étudiant-e-s une ouverture internationale en capitalisant les liens existants avec des universités proposant des formations reconnues sur le genre, telles que : Institut Simone de Beauvoir, Université de Concordia ; Université des West Indies, Trinidad ; UNAM Programme d’études sur les femmes, Mexique ; Programme d’études féministes et de genre, Université d’Ottawa ; UQAM, Chaire sur l’homophobie ; Université Libre de Bruxelles, Belgique... Des mobilités étudiantes (semestre) peuvent être réalisées au sein des universités partenaires dans le cadre d’Erasmus.

    Programme de la formation
    Durée en mois
    0
    Niveau d'étude visé
    Conditions d'accès
    Peuvent candidater au M1 les étudiant-e-s ayant obtenu une licence dans les domaines Sciences humaines et sociales ; Arts, lettres et langues ; Droit, économie, gestion. Les étudiant-es issu-es d’autres parcours peuvent réaliser une validation d’études ou des acquis afin de candidater. Renseignements auprès d’Arnaud Bureau : arnaud.bureau @ univ-angers.fr

    Les étudiant-es titulaires du M1 Études sur le genre sont admis-es de droit, les autres étudiant-es titulaires d’un M1 ou d’un diplôme équivalent (domaines Sciences humaines et sociales ; Arts, lettres et langues ; Droit, économie, gestion) sont reçu-e-s sur dossier. Les étudiant-es issu-es d’autres parcours peuvent réaliser une validation d’études ou des acquis afin de candidater. Renseignements auprès d’Arnaud Bureau : arnaud.bureau @ univ-angers.fr
    Public cible
    Le master etudes sur le genre s’adresse aussi bien aux étudiant-e-s français qu’étranger-e-s, il est proposé en formation initiale et en formation continue (reprise d’études et validation de compétences).
    Poursuite d'études
    Deux parcours après l'année de M1
    Le parcours Corps et biopolitique s’adresse surtout aux étudiant-e-s qui se destinent aux métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche. Il propose également des connaissances et des outils de réflexion utiles aux étudiant-e-s souhaitant accéder au professorat des écoles, des collèges et des lycées.
    Le parcours type discriminations est destiné aux étudiant-e-s visant une insertion professionnelle immédiate, car il permet d’acquérir des connaissances théoriques et thématiques sur le genre ainsi que des compétences spécifiques menant aux métiers incluant le développement d’actions ou de politiques liées à l’égalité hommes/femmes et à la lutte contre les discriminations.
    Débouchés
    Le parcours Corps et biopolitique s’adresse surtout aux étudiant-e-s qui se destinent aux métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche. Il propose également des connaissances et des outils de réflexion utiles aux étudiant-e-s souhaitant accéder au professorat des écoles, des collèges et des lycées.
    Le parcours type Discriminations est destiné aux étudiant-e-s visant une insertion professionnelle immédiate, car il permet d’acquérir des connaissances théoriques et thématiques sur le genre ainsi que des compétences spécifiques menant aux métiers incluant le
    développement d’actions ou de politiques liées à l’égalité hommes/femmes et à la lutte contre les discriminations.
    Lieu(x) d’enseignement
    Coordonnées de la formation

    Responsable(s)

    Hanafi Nahema
    Enseignante et Chercheure Histoire

    Responsable de la formation

    Email : nahema.hana @univ-angers.fr

    Droits de scolarité
    Master 1 candidater via ecandidat accès du 16 avril au 15 mai 2022

    Master 2 candidater via ecandidat accès du 3 mai au 3 juin 2022
    Date de début de candidature
    Date limite de candidature
    Date de début de la formation
    +d’infos
    Informations supplémentaires
    Aménagements particuliers

    La charge de travail importante (suivi des cours, rédaction du mémoire, réalisation du stage) est peu compatible avec une autre activité à temps plein.

    Enseignements pluridisciplinaires

    Une des originalités du master Études sur le genre repose sur la grande pluridisciplinarité de ses enseignements. Chaque UE thématique fait intervenir des disciplines différentes : histoire, sociologie, géographie, littérature, science politique, psychologie sociale, études cinématographiques, droit... Des ateliers méthodologiques pluridisciplinaires sont également conçus pour donner aux étudiant- e-s les outils nécessaires à la réalisation de leur mémoire (paléographie et archives, méthodes quantitatives et approches qualitatives, entretiens et observations, analyse de l’image...) et proposent des pratiques novatrices (performances de genre, écritures créatives, etc.) pour une meilleure appropriation des concepts liés au genre. Des enseignements en anglais sont aussi l’occasion d’aborder les textes théoriques fondamentaux dans cette langue (UE Textes théoriques) et de questionner le genre dans les séries et films anglophones (UE Imaginaires, films, séries).

    Enseignements à distance

    Les enseignements seront intégralement dispensés à distance (EAD) via une plateforme Moodle consacrée au Master Études sur le genre, à l’exception de deux journées de regroupement de la rentrée qui permettront de créer une dynamique collective et de nouer des liens entre enseignant- e-s et étudiant-e-s. Le parcours Discriminations requiert également une participation à deux temps de rencontres de 4 jours.

    En dehors de ces temps en présentiel, les étudiant-e-s seront guidé-e-s tout au long de l’année par leurs enseignant-e-s grâce aux outils pédagogiques numériques du Lab’UA. Les cours seront ouverts chaque semaine et seront proposés sous forme de power point sonorisés, de vidéos, de cours écrits scénarisés ou encore de classes virtuelles. Les forums permettront des échanges entre étudiant-e-s et avec les enseignant-e-s au sein de chaque UE.